Les chercheurs travaillant avec la communauté ComPaRe conduisent à la fois des recherches transversales, portant sur l’ensemble des maladies, mais aussi des recherches verticales, spécifiques à une maladie chronique ou une famille de maladies chroniques.

Ces dernières s’appuient sur des cohortes. Une cohorte est un ensemble de patients atteints de la maladie étudiée qui reçoivent des questionnaires dédiés.

Dès sa première année, la Communauté ComPaRe a permis la mise en place de 4 cohortes spécifiques dédiées au diabète, à la maladie de Verneuil, au vitiligo et à la lombalgie chronique.

Ce sont donc 15 équipes de recherche issues des Hôpitaux de l’AP-HP (Cochin, Jean-Verdier, Pitié-Salpêtrière, Avicenne, Bichat-Claude Bernard, Saint-Louis, Lariboisière et Henri Mondor) ainsi que des équipes de l’INSERM qui travaillent directement sur ces premières études.

Dans les prochains mois, 7 nouvelles cohortes spécifiques seront mises en place par des équipes de recherche de l’APHP, de l’INSERM et du CHU de Strasbourg, avec l’aide des associations de patients partenaires. Parmi ces 7 nouvelles cohortes, 3 seront prêtes à la rentrée et mises en place à l’automne.
Il s’agira d’études portant sur l’hypertension artérielle, l’arthrose et l’insuffisance rénale chronique.
Cohorte
En étant de plus en plus nombreux dans la communauté, vous allez permettre la mise en place de nouvelles études à la fois transversales, issues du suivi général, mais aussi spécifiques à certaines maladies courantes ou plus méconnues et moins étudiées. Si votre maladie ne fait pas encore l’objet d’une cohorte spécifique, les réponses que vous apportez sont bien sûr utilisées dans le cadre des études dites du suivi général qui permet notamment de décrire l’évolution de votre maladie et de vos symptômes.
Les réponses que vous avez apportées pourront être réutilisées dès qu’une étude spécifique ou qu’une nouvelle cohorte dédiée à votre maladie sera lancée.


N’hésitez donc pas à parler de la Communauté de Patients autour de vous, à tous les patients atteints de maladie chronique. Nous sommes 20 millions en France, nous pouvons contribuer ensemble à accélérer la recherche et à améliorer notre qualité de vie.

Marie-Pierre ou quand la peinture aide à relever le défi du syndrome d'Ehlers-Danlos

Le 6/11/18

Marie-Pierre ou quand la peinture aide à relever le défi du syndrome d'Ehlers-Danlos

Marie-Pierre est bien plus qu’une patiente suivie pour un syndrome d'Ehlers-Danlos (SED). Marie-Pierre a défié la maladie en devenant artiste-peintre et mais aussi en participant à la Communauté de Patients pour la Recherche. ...

Lire la suite

Lombalgie chronique : les algorithmes et la participation des patients au service de la recherche

Le 5/11/18

Lombalgie chronique : les algorithmes et la participation des patients au service de la recherche

ComPaRe, la Communauté de Patients pour la Recherche de l’AP-HP lance un grand projet de recherche sur la lombalgie chronique, la cohorte ComPaRe Lombalgie, et appelle l’ensemble des patients suivis pour cette pathologie à y ...

Lire la suite

Réseaux sociaux

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris