Le « COVID long » est défini par l’ensemble des manifestations tardives survenant après une infection par SARS-CoV 2. La prévalence du long COVID est inconnue mais certains auteurs rapportent que jusqu’à 10-15% des patients continuent d’avoir des symptômes 3 semaines après le début de la maladie. A ce jour, les symptômes du « COVID long » et l’impact de la maladie sur la vie des patients sont encore mal connus.

Une 1ère phase a d’ores et déjà permis d’identifier 50 manifestations de ces formes longues grâce à l’analyse du vécu de 600 patients souffrant d’un COVID long. Ils ont été invités à décrire, via des questions ouvertes, toutes les manifestations de leur maladie. Les données recueillies en texte libre ont été analysées par les chercheurs du Centre d’Epidémiologie Clinique (Hôpital Hôtel-Dieu AP-HP) et ont permis d’identifier 50 manifestations différentes de la maladie (voir figure en bas de page).

Dans la seconde étape qui démarre, les chercheurs ont pour objectif de développer un questionnaire qui permettra d’obtenir une mesure valide et fiable de l’évolution du COVID long. Il pourra être utilisé comme outil de suivi par les soignants afin d’adapter leur prise en charge en fonction des symptômes et de l’impact de la maladie sur leur vie, et comme critère de jugement rapporté par les patients (en anglais : « Patient Reported Outcome Measurement ») dans les futures recherches sur la maladie.

Tous les patients ayant été atteints d’une infection par COVID-19 (suspectée ou confirmée) sont invités à participer.

Ces données permettront, outre le développement d’outils pour aider les médecins à suivre les patients, de décrire précisément les conséquences des formes longues de COVID, et en particulier d’identifier s’il existe des formes différentes de la maladie.  Elles permettront aussi d’évaluer la durée de la maladie et le temps de guérison des patients.

Etude sur les symptômes du Covid long

Le 12/10/20

Etude sur les symptômes du Covid long

Le "Covid long" est défini par l’ensemble des manifestations tardives survenant après une infection par le coronavirus SARS-CoV 2 (virus responsable de la COVID-19). ...

Lire la suite

3002 patients identifient les priorités pour améliorer la prise en charge des malades chroniques en France

Le 26/08/20

3002 patients identifient les priorités pour améliorer la prise en charge des malades chroniques en France

Dans le cadre de travaux menés par ComPaRe, la Communauté de Patients pour la Recherche de l’AP-HP, 3002 patients chroniques ont identifié les priorités pour ...

Lire la suite

Réseaux sociaux

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris