compare verneuil
Les premiers résultats de la cohorte ComPaRe Maladie de Verneuil décrivent les données à l’inclusion dans la cohorte et les comparent avec les autres cohortes existantes

Nous avons réalisé une étude épidémiologique à partir de la e-cohorte ComPaRe Maladie de Verneuil (cas de hidradénite suppurée (HS)).

Avec 319 participants au total, dont 276 femmes, tous atteints d’HS et d’un âge moyen de 38 ans, nous avons pu collecter de nombreuses données sur les caractéristiques cliniques de l’HS, la qualité de vie des patients et l'historique de leurs traitements. L’objectif était de décrire les caractéristiques à l’inclusion des participants atteints d’HS et de les comparer aux cohortes d’HS.

L’étude en quelques chiffres :

-    69 d’entre eux (soit, 21,6 %) avaient des antécédents familiaux d’HS
-    177 (55,5 %) étaient fumeurs
-    194 (60,2 %) étaient en situation de surpoids ou d’obésité
-    La plupart des participants avaient une maladie modérée (64,6% pour le stade de Hurley II) ou sévère (20,3% stade de Hurley III). La sévérité de la maladie était significativement associée à l’obésité.
-    La région ventrale (pubis, poitrine) était plus fréquemment atteinte chez les femmes que chez les hommes contrairement à la région dorsale.
-    Par ailleurs, 4.1% des participants ont déclaré avoir une maladie inflammatoire chronique de l’intestin et et 3.5%, une maladie des articulations (spondyloarthropathie)
-    Les traitements les plus fréquemment prescrits étaient les antibiotiques oraux (92%), en particulier l'amoxicilline-acide clavulanique et les cyclines.
La plupart de ces résultats étaient cohérents avec les cohortes déjà publiées, hormis le stade de Hurley qui était plus élevé dans notre e-cohorte.

C’est grâce à vous et à votre engagement pour la recherche que cette étude a pu être possible ! Pour cela toute l’équipe ComPaRe souhaite vous faire part de sa gratitude et vous encourage à continuer à participer.


 

Le 3/01/22

Soins à distance : adaptation du modèle actuel

Des travaux réalisés au sein de ComPaRe ont évalué comment les patients souffrant de maladies chroniques imaginaient améliorer leur prise en charge par un modèle hybride mêlant soins délivrés à distance et en présentiel.

Lire la suite

Le 9/12/21

L’intelligence artificielle au service de la lombalgie chronique

Votre participation aux questionnaires dans ComPaRe Lombalgie Chronique contribue à l’avancée du projet BACK-4P!   ...

Lire la suite

Réseaux sociaux

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris