Comme tous les médicaments, les vaccins contre la COVID-19 peuvent parfois entraîner des effets indésirables bénins et, dans de très rares cas, des complications graves. Ce risque demeure faible au regard de l’efficacité des vaccins.

En janvier 2021, des chercheurs du Centre de Recherche Épidémiologie et StatistiqueS (Université de Paris / INSERM) et de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris, menés par le Dr Viet-Thi Tran, ont développé un outil en ligne permettant de visualiser les bénéfices et les risques de la vaccination contre la COVID-19. L’outil a été développé puis évalué avec l’aide de 3152 patients de la Communauté de Patients pour la Recherche « ComPaRe » (https://www.compare.aphp.fr).


Pour 12 personnes qui étaient indécises quant à la vaccination, une personne changeait d’avis après avoir consulté l’outil. Les résultats viennent d’être publiés dans la revue BMC Medical Informatics and Decision Making et sont disponibles ici : https://bmcmedinformdecismak.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12911-021-01594-8

L’outil est aujourd’hui diffusé sur le site du gouvernement à l’adresse suivante :

https://www.gouvernement.fr/quels-sont-les-benefices-et-risques-des-vaccins-contre-la-covid-19

Pour ralentir l’épidémie de la COVID-19 et tenter d'éviter un nouveau confinement, le gouvernement a récemment appelé les Français à se faire vacciner. Cependant, selon une étude récemment publiée dans le Lancet Public Health, environ 30 % des adultes en France refuseraient catégoriquement la vaccination contre la COVID-19, et 9 à 40 % sont hésitants. Les principales raisons du refus de la vaccination sont l’inquiétude et la demande de plus de recul quant à la sécurité et à l'efficacité des vaccins.

En janvier 2021, des chercheurs du Centre de Recherche Epidémiologie et StatistiqueS (Université de Paris / INSERM) et de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris, ont développé un outil en ligne permettant de visualiser les bénéfices et les risques de la vaccination contre la COVID-19. Cet outil permet notamment de visualiser le risque de décès, d’hospitalisation et de COVID long avec et sans vaccination, et ce, en fonction de l’âge et du sexe de la personne. L’outil présente également les effets indésirables graves de la vaccination.

Les données utilisées dans cet outil proviennent scientifiques publiées, accessibles librement sur internet. Les données concernant l’efficacité et la sécurité des vaccins qui ont été utilisées pour construire l’outil sont les données issues des essais cliniques ayant conduit à leur autorisation de mise sur le marché.

En janvier 2021, 3152 patients de la Communauté de Patients pour la Recherche (ComPaRe) https://www.compare.aphp.fr ont évalué l’outil. Les chercheurs ont demandé aux participants d’indiquer leur intention de se faire vacciner avant et après avoir consulté l'outil. En comparant les réponses des patients avant et après, les chercheurs ont pu ainsi déterminer l’influence que pouvait avoir la visualisation des données des bénéfices et des risques des vaccins sur la décision des patients.

Avant de consulter l’outil, 1952 (62%) patients déclaraient vouloir se faire vacciner, 961 (30.5%) préféraient attendre d’avoir plus d’informations sur l’efficacité et la sécurité des vaccins avant de se faire vacciner et 239 (7.5%) ne voulaient pas se faire vacciner.

Après avoir consulté l’outil, 96 des 1200 personnes initialement réticentes à la vaccination avaient changé d’avis. En moyenne, pour 12 personnes réticentes à se faire vacciner, une personne changeait d’avis après avoir consulté l’outil.

Depuis sa mise en ligne en janvier 2021, l’outil a été utilisé par plus de 125 000 personnes. Il a été mis à jour avec les données du Vaccin Janssen et complété par les données concernant le risque de thrombose après le vaccin Astra Zeneca.

Un rapport d’information de l’Assemblée Nationale cite ComPaRe

Le 29/07/21

Un rapport d’information de l’Assemblée Nationale cite ComPaRe

Dans un récent rapport d’information de l’Assemblée Nationale portant sur l’amélioration de la prise en charge des patients atteints de la maladie de Lyme, les parlementaires ont cité ComPaRe et ses études sur ...

Lire la suite

Liens entre stress et Vitiligo

Le 24/06/21

Liens entre stress et Vitiligo

Retrouvez le résumé de la dernière étude de ComPaRe Vitiligo publiée dans le Journal of the American Academy of Dermatology en mars 2021. ...

Lire la suite

Réseaux sociaux

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris