Isabelle Médecin, 52 ans

"Mon métier m’a permis d’envisager le diagnostic moi-même, avant d’aller consulter un neurologue. Cela m’a permis de faire avancer les choses plus vite, avantage non négligeable au vu des galères que subissent certains patients…"

Page 3 sur 3

Réseaux sociaux

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris