En France, l’hypertension artérielle, avec 12 à 15 millions d’individus atteints, est la première maladie chronique. Facteur de risque de nombreuses maladies cardiaques, vasculaires et neurologiques – infarctus du myocarde, insuffisance cardiaque, fibrillation atriale, accident vasculaire cérébral, anévrismes artériels, démence, insuffisance rénale chronique -l’hypertension artérielle, première cause de mortalité en France et dans le monde, représente un enjeu majeur de santé publique.

Les recherches menées dans ComPaRe

L’instauration d’une cohorte spécifique sur l’hypertension artérielle (HTA) permettra de :

  • Mieux connaitre les différents traitements antihypertenseurs prescrits aux patients et de les comparer aux recommandations ;
  • Mieux connaitre le contrôle de l’hypertension artérielle et son évolution dans le temps (en comparant les hypertendus contrôlés à ceux qui ne sont pas contrôlés, il devrait être possible de décrire les déterminants du bon et du mauvais contrôle tensionnel) ;
  • Mieux connaitre les maladies chroniques associées à l’hypertension artérielle (maladies cardio-vasculaires et autres maladies chroniques associés) ;
  • Mieux connaitre les complications liées à l’hypertension artérielle ;
  • Etudier des facteurs non médicamenteux (y compris thérapeutiques non médicamenteuses) associés à l’évolution de l’HTA et au contrôle de l’HTA ;
  • Décrire les comportements d’observance des patients vis-à-vis de leurs médicaments antihypertenseurs et les facteurs associés à l’arrêt des traitements ;
  • Etudier le fardeau lié au traitement de l’HTA : coûts financiers, iatrogénies, aspects qualitatifs ;
  • Etudier les connaissances et les représentations que les patients peuvent avoir de l’HTA, de son mode de dépistage, de son suivi… ;
  • Evaluer l’utilisation par les patients de l’automesure de l’HTA : analyse qualitative, contrôle tensionnel, observance des stratégies thérapeutiques non médicamenteuses ;
  • Etudier les conséquences liées à la iatrogénie des traitements de l’HTA (effets indésirables et explorations conséquentes, etc.).

Hypertension : avec ComPaRe, l’AP-HP invite les patients à contribuer à la recherche

À l’occasion de la journée mondiale contre l’hypertension artérielle le 17 mai 2019, la Communauté de Patients pour la Recherche de l’AP-HP lance un grand projet de recherche sur l’hypertension artérielle, la cohorte « ComPaRe Hypertension artérielle », et appelle l’ensemble des patients suivis pour cette pathologie à y participer. Piloté par le Pr Jacques Blacher, du service…

Vos questions sur l'hypertension artérielle

compare HTA

Pr. Jacques Blacher
Président du Comité scientifique

Jacques Blacher
Témoignages