Le diabète correspond à une élévation prolongée de la concentration de glucose dans le sang.

En savoir plus

Dans le cas du diabète de type 1, le dérèglement est dû à la destruction des cellules du pancréas spécialisées dans la production d’insuline. Cette destruction est elle-même causée par une réaction auto-immune. Les symptômes du diabète de type 1 apparaissent quand plus de 80 % des cellules productrice d’insuline ont été détruites. Rarement ce sont des épisodes d’hypoglycémies, beaucoup plus souvent une perte importante de poids malgré un bon appétit, qui sont annonciateurs de la maladie. Il existe d’autres symptômes plus discrets au début puis rapidement intenses en particulier chez l’enfant : mictions fréquentes et abondantes, soif anormale, fatigue générale intense.

Le diabète de type 2 est un autre trouble du métabolisme du glucose. C’est la forme de diabète la plus fréquente (90 à 95 % des cas). Contrairement au diabète de type 1, il ne résulte pas d’une déficience en insuline, mais d’une résistance des cellules à cette hormone. Autrement dit, l’insuline continue à être sécrétée par les cellules du pancréas, mais elle ne parvient plus à jouer son rôle dans la régulation de la glycémie (i.e. assurer le passage du sucre du sang aux cellules).

Les recherches menées dans ComPaRe

ComPaRe-diabète nous permettra de répondre à différentes questions : quelle est l’évolution naturelle de la maladie ? Quels sont les facteurs déclenchants ou aggravants ? Quel retentissement sur la vie quotidienne ? Quels sont les traitements les plus efficaces ?
Les patients atteints de diabète de type 1 et de type 2 sont invités à remplir sur internet des questionnaires permettant de renseigner certains aspects de leur maladie :

  • les circonstances du diagnostic, et les antécédents familiaux
  • l’apparition des principales complications
  • le retentissement de la maladie sur la qualité de vie dont le sommeil
  • les traitements du diabète et sa prise en charge quotidienne

Avec ComPaRe, vous deviendrez un véritable acteur de la recherche sur le diabète.

Etude auprès de 1010 patients diabétiques

Une étude scientifique, internationale (30 pays), impliquant 1010 patients diabétiques a évalué l’acceptabilité de la surveillance du diabète en utilisant des objets connectés.

Vos questions sur le diabète

compare diabete

Pr. Christian Boitard
Président du Comité scientifique

BOITARD Christian
Témoignages